Dessaler, une bonne nouvelle pour l’eau

Date : Publié par Tags : , , , , , , , ,

Les ressources en eau douce se font de plus en plus rares avec le changement climatique, notamment dans les régions, comme les Pyrénées Orientales, sujettes à des sécheresses persistantes. Dans ce contexte, le dessalement de l'eau de mer, qui consiste à extraire l'eau potable de l'eau salée, apparaît comme une solution pour compléter les autres ressources et assurer la sécurité hydrique des territoires.

 

Si cette technologie existe depuis longtemps, elle connaît un regain d'intérêt de la part des collectivités locales, notamment côtières. Par exemple, la station d'épuration de Marseille traite désormais les eaux usées pour les rejeter à la mer après un traitement tertiaire, permettant ainsi d'alimenter l'usine de dessalement voisine et de produire de l'eau potable. La commune de Saint Gervais utilise, elle, les eaux usées salées pour faire fonctionner la cabine de son ascenseur urbain.

 

Les avantages du dessalement sont nombreux : il permet de s'affranchir des aléas climatiques sur la disponibilité de la ressource en eau douce et d'anticiper la croissance démographique. Toutefois, les coûts de production restent élevés, entre 1 et 2 euros le m3.

Cela représente de nombreuses opportunités pour les entreprises spécialisées. En proposant aux collectivités leur expertise technique pour optimiser les procédés de traitement, mais aussi en accompagnant les maîtres d'ouvrage dans la réalisation des usines et leur maintenance, elles permettent de diminuer les coûts d'exploitation et d'améliorer le retour sur investissement.

Les entreprises mettent également en place des solutions innovantes, comme la start up Heliowater. Grâce à un procédé inspiré du cycle naturel de l’eau et à la distillation solaire, le système mis en place par l’entreprise transforme tout type d’eau, y compris l’eau de mer, en eau potable. Une première ferme autonome de production d’eau potable a été mise en place sur la commune de la Seyne sur Mer.

 

Face au défi de l’eau potable et grâce au dessalement les collectivités peuvent bénéficier du savoir-faire des professionnels, afin de développer de manière pérenne cette ressource complémentaire et cruciale pour les années à venir. Le dessalement représente donc une filière porteuse pour les entreprises souhaitant accompagner la transition hydrique des territoires. Maître Giorno peut vous accompagner sur ces sujets. N’hésitez pas à la contacter pour en savoir plus.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

La contestation d’une décision de préemption, comment s’y prendre ?

Les communes font de plus en plus régulièrement usage de leur droit de préemption, outil au service des projets d’aménagement des centres-villes. Ce droit permet aux communes de garder le contrôle du maillage du territoire mais peut porter atteinte aux intérêts du vendeur et de l’acquéreur évincé.

L'efficience hydrique, un enjeu majeur pour les territoires

Avec le changement climatique qui accentue les tensions sur la ressource en eau, l'efficience hydrique est devenue un enjeu crucial pour les collectivités locales. Il s'agit pour elles de maîtriser les consommations d'eau sur l'ensemble de son cycle, de la captation jusqu'au rejet, afin de préserver cette ressource vitale pour les générations futures.

Etre ou ne pas être un organisme de formation ?

Date : Publié par Tags : , , , , , , , , ,
En quoi consiste la certification QUALIOPI ? Qui sont les professionnels concernés par une déclaration d'activité ? Quelles sont les démarches à effectuer pour être un organisme de formation ?
Le cabinet Julie Giorno Avocat vous accompagne dans vos démarches liées à votre déclaration d’activité et demande d’agrément.