Inclusion : les entreprises au travail

Date : Publié par Tags : , , , , , , , , ,

La loi française impose aux employeurs publics et privés de compter au moins 6% de travailleurs handicapés au sein de leur effectif. Les collectivités locales, en tant qu'employeurs, sont donc tenues de respecter cette obligation. En cas de non-respect de cette obligation, les entreprises doivent s'acquitter d'une contribution à l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) en métropole ou au FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique) pour les trois fonctions publiques.

 

Les entreprises peuvent soutenir les collectivités dans cette démarche d’inclusion, en vertu de leur responsabilité sociale et de leur engagement en faveur de l'inclusion.

 

Mise à disposition d'expertise et de conseils

Des entreprises spécialisées dans le conseil en ressources humaines, comme le cabinet Talent et Impact, offrent leur expertise aux collectivités pour les aider à recruter des personnes handicapées. Elles proposent des services qui vont de l'identification des profils adéquats à l'adaptation des postes de travail.

Partenariats stratégiques

Les entreprises peuvent nouer des partenariats avec les collectivités pour développer des programmes d'insertion professionnelle, incluant des stages, des formations qualifiantes, et des parcours d'intégration personnalisés.

Sous-traitance inclusive

Les collectivités et les entreprises peuvent aussi contribuer indirectement à l'emploi des personnes handicapées en privilégiant la sous-traitance à des ESAT (Établissements et Services d'Aide par le Travail) ou des entreprises adaptées, favorisant ainsi la création d'emplois indirects pour ce public.

Innovation sociale et technologique

L'investissement dans des technologies favorisant l'accessibilité au travail est un autre domaine où les entreprises peuvent appuyer les collectivités. Elles peuvent par exemple financer des recherches pour le développement d'outils adaptés aux différents types de handicap.

Sensibilisation et formation

Les entreprises peuvent également proposer des actions de sensibilisation et de formation à destination des agents des collectivités locales, afin de préparer le terrain à une meilleure intégration des personnes handicapées dans la fonction publique.

 

La collaboration entre les entreprises et les collectivités locales démontre son efficacité dans le respect de l'obligation d'emploi des personnes handicapées. Elle permet non seulement de répondre aux exigences légales mais aussi de promouvoir une société plus inclusive. L'inclusion réussie des personnes handicapées dans le milieu professionnel entraîne des avantages socio-économiques qui bénéficient à l'ensemble de la communauté.

Les entreprises qui prennent part à cet effort contribuent à la construction d'un tissu social plus juste et renforcent leur image de marque, tandis que les collectivités locales bénéficient de leur expertise et de leur innovation pour remplir leur mission d'intégration professionnelle. Maître Giorno peut vous accompagner pour identifier ces opportunités. Contactez-nous.

 

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Quand une nouvelle déclaration d’intention d’aliéner ouvre de nouveaux délais

Date : Publié par Tags : , ,
De la computation des délais en matière de droit de préemption urbain. Par un arrêt rendu le 29 décembre 2020, la Cour administrative de DOUAI vient préciser les contours des dispositions du code de l’urbanisme relatives aux délais applicables en matière de droit de préemption urbain.